Un territoire

entre Anjou et Touraine

La Communauté de Communes du Pays de Bourgueil se situe en Région Centre-Val de Loire, dans le département de l’Indre-et-Loire. Le dernier recensement fait état de 12 186 habitants.

Le Bourgueillois offre un cadre de vie de qualité grâce à son environnement, ses équipements et des services diversifiés dans les domaines de la culture, du sport, associatif, de santé. Avec ses deux zones d’activités, un centre-ville commerçant et une forte volonté de maintenir des commerces dans chaque bourg, la Communauté de Communes développe un dynamisme économique dans un espace rural. Afin de valoriser le savoir-vivre qui règne en Bourgueillois, l’ensemble du territoire bénéficie d’une politique de développement touristique qui vise à promouvoir, en partenariat avec la Communauté de Communes de Touraine-Nord-Ouest, la destination « Touraine Nature », où l’art de vivre ensemble est naturel.

Le territoire de l’intercommunalité est à 45 minutes de sa préfecture : Tours. À proximité immédiate du Maine-et-Loire, cet espace est communément appelé Touraine Angevine. Historiquement le Bourgueillois, à 30 minutes de Saumur et 1 heure d’Angers, faisait partie de la province de l’Anjou. Les axes de communication, routiers, avec l’A85 (Angers-Vierzon) et ferroviaires (Tours-Angers) permettent une bonne desserte du territoire aux habitants et professionnels.

Au nord de la Communauté de Communes, Continvoir et Gizeux sont deux villages ruraux particulièrement boisés ou il fait bon se promener, à pied, à cheval ou à vélo.

Au centre de la collectivité, Benais, Bourgueil, Ingrandes-de-Touraine, Restigné et Saint-Nicolas-de-Bourgueil. Grâce à ses deux Appellations d’Origines Contrôlées (AOC): Bourgueil et Saint-Nicolas de Bourgueil le territoire est mondialement connu pour ses vins d’une grande qualité. Ces sept communes sont viticoles.

Au Sud, avec Chouzé-sur-Loire et La-Chapelle-sur-Loire, la Loire borde le Bourgueillois. Ces communes ligériennes mettent en valeur les richesses du dernier fleuve sauvage de France grâce au dynamisme des bénévoles qui ont à cœur de partager leurs passions pour la Loire. Depuis quelques années, les toues, bateaux traditionnels, naviguent de nouveau pour le plaisir de tous.